Business : est-ce intéressant d’investir dans l’achat de ses bureaux ?

Publié le : 19 juin 20224 mins de lecture

Investir dans des bureaux est un placement très intéressant, généralement 2 à 3 % plus rentable que l’immobilier privé. Vous y trouverez de nombreux avantages, comme la flexibilité des baux professionnels, avec des durées allant de 3 à 9 ans, assurant une stabilité au propriétaire.

Qu’est-ce que l’investissement dans l’immobilier commercial ?

Lorsque nous parlons d’investir dans l’immobilier, les investisseurs immobiliers pensent directement à l’achat d’une maison, mais il existe d’autres types d’investissements immobiliers, comme l’immobilier commercial. En effet, le terme « immobilier commercial » englobe tout ce qui n’est pas lié au logement, c’est-à-dire les bureaux, les locaux, les entrepôts, les magasins ou les usines.

L’immobilier commercial est un très bon investissement si vous le faites à bon escient. Le rendement de cet investissement est bien supérieur à celui de l’immobilier locatif résidentiel (environ le double). Vous pouvez répercuter davantage de coûts sur le locataire et les baux sont souvent très longs. Les rendements de ces investissements sont variables, généralement entre 4 et 8 %. Les baux sont les plus flexibles, ce qui permet de répercuter davantage de coûts sur le locataire. Mais le marché est secret et difficile d’accès.

Il est important de savoir qu’il existe deux types de baux :

  • Les baux commerciaux liés à l’activité professionnelle.
  • Les baux professionnels liés à une activité indépendante, manuelle ou partagée.

Si vous êtes à la recherche de bureaux disponibles à la vente, sachez bien que les sélections se font en fonction de la nature du bien, du locataire et du secteur d’activité. La marge bénéficiaire nette est proche de la marge bénéficiaire brute. Il est entendu que tout ou partie du coût de l’immobilier d’entreprise est répercuté sur le locataire.

Les avantages d’investir dans l’immobilier commercial !

L’avantage d’investir dans l’immobilier commercial concerne le résultat d’exploitation. La rentabilité est généralement beaucoup plus élevée (2 à 3% de plus) que celle de l’immobilier résidentiel privé, ce qui peut être économiquement plus intéressant sur le long terme.

Le deuxième avantage est la durée du bail. Contrairement aux baux privés, lorsque vous investissez dans l’immobilier d’entreprise, la durée de votre bail est de 3 à 9 ans, ce qui assure une stabilité et limite les coûts de gestion puisque les locataires ne peuvent libérer les locaux qu’à la fin de chaque période de 3 ans. Il existe un système souple de recours rapide en cas de non-paiement, et dans l’immobilier résidentiel, les locataires sont davantage protégés. On peut ainsi réduire les coûts de gestion pour les propriétaires. Les travaux d’entretien et de rénovation, par exemple, sont à la charge de l’entreprise locataire.

Les inconvénients de l’investissement dans l’immobilier commercial !

La location de biens vacants est risquée. Même si l’immobilier commercial présente l’avantage de baux flexibles et proportionnellement libres, certains mouvements professionnels et commerciaux peuvent abandonner les locaux en raison de la crise économique ou de la cessation d’activité. Cela peut entraîner une vacance locative.

L’emplacement est un élément essentiel pour assurer la stabilité du propriétaire. Qu’il s’agisse d’une installation médicale ou d’un emplacement commercial, la localisation déterminera la rentabilité et les ventes d’une entreprise établie. Veillez donc à investir dans des quartiers attractifs, principalement en centre-ville. Enfin, les coûts de construction sont généralement plus élevés que les coûts immobiliers. En effet, la maintenance d’un bien immobilier commercial peut s’avérer coûteuse.

Plan du site